Pseudo Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Accueil
Inscription
Fonctionnement
Informatique - Internet - Loisirs - Santé - Sciences et technologies - Vie courante
Enchères Boutiques
 
     
 
Par : doumer
Inscription d'une personne : Il y a 11 an(s)
Meilleures façons : 0
Ajoutée : 29/11/2008
Mots-clés : Trucs et astuces santé  intoxication alimentaire  avarié 
Connectez-vous pour évaluer !
Note :
Vue : 4686 fois 2 évaluation(s)
Ajouter cette page aux Favoris
Envoyer à un ami
En compétition dans : LUTTER CONTRE L’INTOXICATION ALIMENTAIRE
LUTTER CONTRE L’INTOXICATION ALIMENTAIRE
LUTTER CONTRE L’INTOXICATION ALIMENTAIRE

LUTTER CONTRE L’INTOXICATION ALIMENTAIRE


Les intoxications alimentaires sont en nette augmentation depuis une vingtaine d'année, voici ce qu’il faut savoir pour l’éviter

Les causes:

- une nourriture avariée (prolifération bactérienne)
- des fruits et de légumes souillés par des produits chimiques
- des substances toxiques pour l'organisme telles que certains champignons ou poissons contenant des toxines.


Les aliments à risques
Ce sont :
Les oeufs et les produits dérivés
Les volailles et tout particulièrement le poulet
Les aliments consommés crus
Les oeufs et les produits dérivés
Ils constituent 1/3 des causes d'intoxications.
Les volailles
Le poulet est fréquemment porteur de bactéries : les Salmonelles. Mais si le poulet est suffisamment cuit la présence de ces Salmonelles ne constitue pas en soi un risque
En revanche le poulet, par les Salmonelles qu'il véhicule, amène souvent dans les cuisines une contamination (par exemple dans le réfrigérateur) à d'autres aliments qui eux ne seront pas cuits.

Les aliments consommés crus ou peu cuits
Les poissons
Le poisson cru, sushi, mis à la mode par les Japonais, est très en vogue depuis quelques temps. Mais cette consommation n’est pas sans danger, car les poissons (hareng, maquereau, thon, saumon...).peuvent être touchés par des parasites vivants.
La prévention passe par une mesure simple : le poisson doit être congelé pendant quelques jours à -20°C avant sa consommation.
La viande
La consommation de la viande crue n’est pas recommandée. Seule la cuisson à coeur permet l'élimination des bactéries.
La cuisson de la viande hachée surgelée doit être effectuée sans décongélation préalable.

Les signes cliniques de l’intoxication

Les symptômes et les délais d’apparition des symptômes varient en fonction de l’espèce bactérienne incriminée, la dose ingérée et la vulnérabilité de la personne.

Mais le plus souvent apparaissent :
- des diarrhées aiguës
- des vomissements
- des douleurs au ventre
- des céphalées
- de la fièvre

L’intoxication par voie alimentaire, se manifeste après une durée d’incubation généralement courte de 2 à 4 heures (minimum ½ heure, maximum 8 heures) par l’apparition brutale de ces symptômes.
La température est habituellement normale ou peu élevée.
La durée de la maladie est courte, rarement plus d’un jour ou deux
Le risque majeur est la déshydratation surtout chez l'enfant et la personne âgée.

Les précautions à prendre

Pour éviter, à soi comme à ses proches, une intoxication alimentaire il faut :
- se laver les mains avant de toucher une denrée alimentaire et bien sûr, avant de passer à table.
- boire de l'eau propre, filtrée ou minérale, en se méfiant des glaçons
- veiller à ne jamais rompre la chaîne du froid et ne jamais recongeler un produit décongelé, ni consommer un aliment qui l'a été.
- laver les torchons de cuisine très fréquemment.
- utiliser aussi souvent que possible le papier absorbant
- utiliser le moins possible les planches à découper, saladiers et spatules, en bois, propices à la prolifération des bactéries.
- éloigner les animaux domestiques de la table de la cuisine.
- ne pas utiliser les ustensiles de cuisine pour préparer différents aliments sans les avoir lavés entre-temps.
- nettoyez avec un produit détergent puis rincez avant d'être essuyés, table ou plans de travail entre chaque type d'aliment cuisiné.
- laver avec soins les fruits et légumes à l'eau propre.
- respecter la date de péremption (date limite de consommation) des aliments. La date limite de consommation pour les viandes hachées emballées, varie de 4 à 10 jours en fonction de la nature de l'emballage. Pour le lait pasteurisé frais, le délai est de 7 jours, maximum). Dans tous les cas, si l'emballage d’un produit est endommagé ou s’il est sorti de cet emballage la date de péremption est considérablement raccourcie
- se méfier des boites de conserves bombées et des salaisons insuffisamment salées (lard, boudins, jambon cru).
- placer tous les aliments au réfrigérateur (crème, charcuterie, etc. ..).
- éviter de consommer les champignons ou les poissons dont la provenance est douteuse.

 
Le nombre de bactéries dans un aliment double toutes les 15mn environ, dans des conditions de température et d'humidité proches de celles de l'air ambiant.
Mangez donc vite les préparations qui ne sont pas destinées à la cuisson ou qui ne sont pas conservées au froid !
 

Mais surtout faites attention à bien cuire les aliments
Cuire un aliment est la meilleure façon de limiter les proliférations microbiennes.
La cuisson n'élimine pas tous les micro-organismes, et la sécurité absolue est difficile à atteindre, mais une augmentation du temps de cuisson et de la température permet de s'en approcher, sachant que :

Les Salmonelles, principales causes d'intoxications alimentaires, sont détruites à une température de 65°C, appliquée pendant 15 minutes ou 80°C pendant 10 minutes.
- Les Listeria, responsables de la listériose, prolifèrent à des températures comprises entre 3 et 8°C et ne sont détruites qu'à 65°C ou au-dessus

 
Attention à la cuisson aux micro-ondes !
Elle ne permet pas toujours d’éliminer les micro-organismes.

Les radiations électromagnétiques, qui réchauffent les molécules d'eau, laissent des zones plus froides que d'autres, et permettent ainsi aux micro-organismes de survivre. 

Si malgré toutes ces précautions vous êtes victime d’une intoxication alimentaire, il faut :

Vous réhydrater en buvant par toutes petites gorgées répétées au long de la journée 2 à 3 litres d’eau et supprimer le lait et les laitages de votre alimentation
Et durant 2 à 3 jours, jusqu’à la disparition totale des symptômes, ne plus vous nourrir que de :

riz blanc
- soupe de carottes (carottes cuites avec eau et sel, puis mixées)
- eau de riz
- bananes
- coca-cola
- bouillon de légumes salé

 Trucs et Astuces






Remplacer cette Publicité par la votre Clic ici !
Commentaires
redgirl51 (11 an(s))  
Attention  aux  fruits  de  mer  pendant  les  fêtes.  Merci  Doumer
 
 
Retour
 
 
Avertissement
Les Meilleures Façons proposées sur ce site sont rédigées par les membres inscrits au service et sont la propriété de leurs auteurs respectifs. BestMonde.com ne garantit en rien la fiabilité ou la qualité de ces conseils et n'endosse en rien leur contenu. BestMonde.com ne peut être tenue responsable d'éventuels dommages ou inconvénients, quels qu'ils soient, subis suite à leur application.